27 C
Port-au-Prince
dimanche, 24 février, 2019
Uncategorized

Le panier alimentaire : un instrument d’analyse pour mesurer l’accès aux aliments en Haiti.

Le panier alimentaire est un nouvel instrument d’analyse dont dispose la CNSA pour donner une idée de l’accès aux aliments et, de là, dégager la tendance de la sécurité alimentaire dans le temps et l’espace. Cet instrument peut être utile dans le suivi et l’évaluation des politiques et programmes de sécurité alimentaire, dans le ciblage des individus et des zones vulnérables en Haïti. Il servira, en outre, dans l’orientation des politiques publiques, dont l’objectif principal est de réduire la pauvreté et la faim dans le pays.
L’analyse du panier alimentaire est basée sur les informations relatives aux prix, aux revenus, à la diète alimentaire, fournies respectivement par la CNSA, la Banque mondiale et la FAO.

Construction et évaluation du panier alimentaire

Le    panier alimentaire est construit sur la base des hypothèses suivantes:

  1. 1.Il est composé de 6 produits: riz, blé, maïs, haricots, sucre et huile végétale, qui représentent 1870 kilocalories consommées par personne par jour.
    1. a.Le panier alimentaire est donc constitué de telle sorte que 100 pourcent de consommation de calories proviennent justement de ces six produits alimentaires, ceci à cause du manque d’information pour d’autres produits, dont en particulier les racines et les tubercules.
    2. b.Ce panier alimentaire ne prend pas en compte la part de la production locale dans la consommation; par conséquent il fait l’hypothèse que tous les biens alimentaires soient achetés ouvertement sur les marchés.
    3. c.Les données relatives à la consommation de calories proviennent du site FAOSTAT, à l’adressewww.FAOSTAT.FAO.ORG.
    4. 2.Il est supposé que ce panier alimentaire moyen soit consommé à travers le pays, tous groupes de revenus confondus. Cependant il est spécifiquement construit sur la base des préférences alimentaires des groupes à faible revenu (décile le plus bas de la population).
      1. a.Un panier alimentaire par département serait plus approprié. Par exemple celui proposé par ACDIVOCA pour le Sud-est serait plus représentatif que celui de la CNSA.
      2. 3.L’approche du panier alimentaire ignore les effets de substitution étant donné qu’il est fixé dans le temps. Par conséquent cette approche capte seulement les effets des changements de prix.
        1. a.Le coût total du panier alimentaire est calculé comme suit:

         

        alt

  1. 4.La finalité de cette approche est de mesurer l’accès aux aliments, tenant compte du poids du coût du panier alimentaire dans le revenu des ménages.
    1. a.Ce revenu est calculé sur la base de la parité du pouvoir d’achat percapita (PPAP) obtenue de la Banque mondiale.
    2. b.Le revenu est alors distribué entre les different déciles en utilisant les mesures de la distribution de revenus établies par la Banque Mondiale.
    3. c.Finalement, un ratio du coût du panier alimentaire au revenu est calculé pour mesurer l’accès; une variation négative du ratio implique une amélioration de l’accès tandis qu’une variation positive en indique une détérioration.

Related posts

Observatoire des Nippes

CNSA

Panier Alimentaire

CNSA

Le panier alimentaire en Haiti, Mai 2013

CNSA