Le passage du cyclone Sandy en octobre sur la péninsule du sud a détruit les bananeraies, les fruits d’arbres véritables et d’autres cultures où la production n’était pas touchée par les otcmedinfo.com précédents aléas climatiques (Grand’Anse). Dans les communes en rouge sur la carte ci-contre, la situation alimentaire des pauvres s’accentue, sous les effets conjugués des différents chocs.

 De plus, en raison des pluies diluviennes en novembre dans le Nord et le Nord-est, les inondations ont endommagé des cultures déjà touchées par les précédents chocs. Au moins 20% de la population ont perdu les sources primaires d’alimentation. Ainsi, dans ces régions, la dégradation rapide des moyens d’existence conduit à la détérioration de la sécurité alimentaire d’ici décembre à mars.

 Le gouvernement et les bailleurs ont annoncé une aide substantielle aux agriculteurs, aide qui devrait débuter en décembre  pour soutenir les campagnes agricoles d’hiver (2012) et du printemps (2013). Ces investissements, s’ils se produisent, créeront des opportunités d’emplois rémunérateurs pour les ménages pauvres ruraux à partir de décembre.

Téléchargez le bulletin