Evolution du coût réel du panier alimentaire

Après une hausse au cours des deux premiers mois de l’année 2013, notamment février, le prix réel du panier de consommation alimentaire a chuté de plus de 7% en moyenne, passant de 492.4 gourdes en février à 457 gourdes, au cours du mois de mars. Cette baisse est le résultat de la diminution des prix moyens des produits composant ce panier, en particulier l’huile de cuisson (-8.3%), le sucre (-8.13%), la farine de blé (-7.6%), le riz (-7.3%) et les haricots (-7%).

Une légère augmentation a été toutefois notée en avril (0.64%), laquelle se renforcerait tout au long du mois de mai pour lequel une hausse de plus de 2% est anticipée, dans le contexte de la flambée du dollar américain par rapport à la gourde. Une situation qui se répercutera sur les prix à l’importation, dont les variations influent sur les prix à la consommation.

 Par ailleurs, une  baisse du coût du panier a été aussi observée sur les différents marchés durant le mois de mars. Mais, par rapport à la moyenne nationale, le coût demeure élevé, notamment à Jacmel et au Cap-Haïtien. La  tendance à la hausse, enclenchée depuis avril, y est aussi constatée, à l’exception des marchés des Cayes, des Gonaïves et de Port-de-Paix où le coût moyen du panier alimentaire a été relativement stable, voire même faible par rapport aux mois précédents.

En fait, en glissement annuel, il n’y a pas eu d’augmentation, mais plutôt une baisse, particulièrement par rapport aux mois de janvier, mars, avril et de mai 2012 (voire graphique ci-dessus). Ce qui dénote un panier alimentaire moins cher comparativement à l’année dernière.

Téléchargez le bulletin