Jusqu’à  date cette saison cyclonique est très clémente envers Haïti, aucun dégât majeur n’a été enregistré au cours des cinq premiers mois contrairement à certaines années précédentes (2012). Cependant, presqu’à la fin de la saison cyclonique, l’axe d’un fond froid quasi stationnaire, s’étendant de l’Atlantique jusqu’à la mer des Caraïbes, sur Haïti duDegats 1er au 11 novembre, on a enregistré des pluies plus ou moins intense d’une moyenne de 166 mm  au niveau des départements du Nord, Nord-est, du Nord-Ouest et des Nippes.

Les constats et les bilans préliminaires font état de dommages et  pertes non moins significatifs dans le secteur agricole avec des conséquences sur la sécurité alimentaire et les moyens d’existence d’un pourcentage non négligeable de la population des zones affectées directement et même dans des zones non directement affectées. Cette situation requiert des interventions d’urgence de nature à limiter les effets des dommages et des pertes sur les groupes les plus vulnérables et aussi reconstituer les moyens d’existence liés aux secteurs endommagés. Toutefois, pour que les réponses soient appropriées et adéquates  il convient de procéder à un état  des lieux.  Télécharger le rapport (pdf).

Previous articleYoutube Video Post
Next articleOSANE, bulletin des Prix