La reprise des activités économiques à la suite des événements socio politiques baptisés pays lock a permis une diminution dela valeur du panier au cours du mois de janvier de 3% en rythme mensuel. Cependant, en glissement annuel, une hausse de la valeur du panier de 34% est observée. Les marchés du Cap-Haitien, de Port-au-Prince, de Jacmel, de Jérémie et de Fond des Nègres, sont les plus touchés par cette baisse. Elle est surtout dû àla diminution des prix des céréale (Riz et Farines) et du sucre.

Sur le marché international, on note une hausse relativement importante des cours du riz et du blé au cours des 4/6 derniers mois respectivement de 11% et 19%. Ceux du mais cependant sont relativement stables.

 Pour la période courante allant d’octobre 2019 à février 2020, deux zones sont classifiées en situation d’urgence (phase 4) : le bas-Nord-Ouest et lesquartiers très pauvres de Cité-Soleil. 35% de la population haïtienne a besoin d’une assistance alimentaire de toute urgence, soit 3.67 millions de personnes dont 1.04 million en urgence. Pour la période projetée(mars-Juin 2020), 4.1 millions de personnes seront en insécurité alimentaire. En plus du bas-Nord-Ouest et les quartiers très pauvres de Cité-Soleil, la zone côtière de la Grande’ Anse et une bonne partie de l’Ouest, hormis la zone métropolitaine de Port-au-Prince, seront également en situation d’urgence (phase 4).

Telecharger le Bulletin.pdf